Radiofréquences

Dernière mise à jour le 1er septembre 2017

 

Les radiofréquences appartiennent à la classe des dispositifs à base d’énergie. L’énergie utilisée est une onde électro-magnétique qui va chauffer un volume plus ou moins important de tissus. Cet échauffement est responsable des effets biologiques tissulaires de stimulation collagénique et de remise en tension de la peau. Il existe en fait plusieurs types de radiofréquences :

  • Non fractionnées, non invasives :
    • Monopolaires : un cône de chaleur est produit sous l’électrode positive, l’électrode négative étant placée sur une autre zone
    • Bipolaires : un volume est chauffé entre les électrodes, à un niveau plus ou moins profond selon la distance entre les électrodes
    • Multipolaires : effet semblable aux bipolaires
    • Multi-niveaux : des courants de RF sont émis à plusieurs profondeurs par un système de multiples électrodes
  • Fractionnées à micro-aiguilles : l’effet thermique (coagulation et échauffement) est induit autour des microaiguilles sur toute leur longueur ou seulement à leur pointe si elles sont isolées (préservation de l’épiderme)

 

Radiofréquences non invasives :

  • Indications : Remise en tension cutanée du visage et du corps

Pour le visage : remodelage de l’ensemble du visage, ovale, cou, décolleté, péri orbitaire.

Pour le corps : remodelage du corps et silhouette, remise en tension cutanée, cellulite.

  • Contre-indications : Pace maker
  • Protocole de traitement :

Photos avant et après traitement

Peau parfaitement propre, pas de nécessité d’anesthésie

On applique un gel conducteur sur la zone à traiter puis la pièce à main est appliquée perpendiculaire à la peau avec une légère pression de façon à assurer un contact le plus parfait possible. Il faut que la radiofréquence permette de maintenir une température à la surface de la peau 40-42 C durant 10 à 20 minutes pour stimuler les fibroblastes et mettre en route un remodelage dermique optimum.

Pour les RF monopolaires : on effectue 1 à 3 séances

Pour les RF bi, tri ou multipolaires : on effectue 2 à 4 séances espacées de 15 jours puis 2 à 6 séances espacées d’1 mois

Des séances d’entretien sont proposées en fonction des résultats.

Les avantages de ce type de traitement sont multiples : peu ou pas douloureux, suites post-opératoires minimes (rougeurs, œdème léger, rares croûtelles), pas d’effet secondaire majeur décrit (brûlures exceptionnelles liées à un défaut technique de l’appareil ou à un mésusage) et surtout il peut être pratiqué quelle que soit la couleur de la peau, y compris mate ou noire et quelle que soit la saison, même en été.

Au niveau du visage un effet tenseur est visible immédiatement après la séance et pendant quelques jours mais transitoire, il faudra patienter pour obtenir le résultat, maximum entre 3 et 6 mois. Les améliorations de la tonicité sont variables selon les patients et seront donc évaluées seulement après 3 à 6 mois.

La RF peut être combinée à d’autres techniques Laser ou à base d’énergie pour optimiser le résultat : lumière pulsée, LED….

Radiofréquences fractionnées à micro-aiguilles

  • Indications

Rajeunissement et remodelage facial, cou, décolleté, dos des mains…

Cicatrices d’acné et acné

Vergetures

Cicatrices post-traumatiques, post-chirurgicales ou post-brûlures

Evaluation en cours dans l’hyperhidrose (hypersudation) des aisselles

Délivrance assistée de topiques médicamenteux ou cosmétiques

  • Contre-indications : Pace maker
  • Protocole de traitement

Photos avant et après traitement

Peau parfaitement propre et désinfectée

Pas d’exposition solaire durant 1 à 3 mois après le traitement

On applique directement la pièce à main constituée de multiples microaiguilles qui vont s’enfoncer dans la peau. On choisit la profondeur des micro-aiguilles qui peut aller jusqu’à 3.5 mm en fonction de l’indication et on règle la puissance et la durée d’impulsion.

3 à 5 séances peuvent être proposées espacées de 1 à 6 mois (en fonction de l’intensité des séances on peut choisir une seule séance très forte avec arrêt de travail ou exclusion sociale de 5 à 6 jours ou plusieurs séances moins fortes mais plus nombreuses)

Les impacts sont désagréables et parfois même douloureux dans certaines zones (variables en fonction des paramètres utilisés) et il peut donc être nécessaire de réaliser une anesthésie locale par crème appliquée une demi-heure à deux heures avant la séance.

Immédiatement après le traitement, la peau est rouge et gonflée, avec une sensation de gros coup de soleil, puis des croûtelles se forment et s’éliminent en quelques jours (3-5 jours).

Les avantages de ce type de traitement sont multiples : Association des propriétés de la RF et de celles du fractionné, impacts fins et suites post opératoires modulables, traitement des phototypes élevés notamment grâce aux aiguilles isolées sans effet thermique au niveau de la surface, possibilité de combinaison aux radiofréquences non invasives, lumières pulsées, lasers pigmentaires ou vasculaires…

Comme pour toute technique dite ‘’pro-cicatrisante’’ faisant appel à la stimulation des cellules du derme pour synthétiser du collagène et combler des rides ou des cicatrices il faudra patienter pour l’obtention du résultat final qui ne sera évalué qu’à 3 à 6 mois

  • Complications possibles

Taches brunes transitoires d’hyper pigmentation post-inflammatoire sur peau à risque (mate, brune, sujet de race noire ou surtout asiatique ou métis)

Brûlures exceptionnelles du premier voire deuxième degré superficiel avec ses possibles séquelles à type de cicatrices, d’hypochromie (tache blanches) ou d’hyperpigmentation (taches brunes). Des réactions gênantes peuvent se produire avec la prise de certains médicaments (Ro-accutane ou génériques par exemple) et tout traitement médicamenteux en cours ou débuté pendant le traitement doit être signalé au médecin.

 

Cette fiche d’information recommandée par le Groupe Laser de la Société Française de Dermatologie peut vous être remise par votre dermatologue. Si elle ne suffit pas à l’établissement d’un devis, elle concoure à donner au patient une information suffisamment claire.

 

La consultation d’information donne des explications claires sur les résultats escomptés, les effets secondaires et les complications possibles. Il n’y a pas de remboursement par la sécurité sociale ni d’arrêt de travail pour ces soins esthétiques. Les prix sont essentiellement fonction de la surface à traiter. Le coût global est à évaluer avec le patient et fait l’objet d’un devis signé.

Une fiche de conseils et de soins ou ordonnance post-opératoires sont remises au patient avec les coordonnées du médecin.


Télécharger la fiche