TRAITEMENT DES VERGETURES PAR LASER

Dernière mise à jour le 1er juin 2017

 

Les vergetures restent une pathologie difficile à prendre en charge et pourtant fréquente et source de complexes importants pour les patient(e)s atteint(e)s. Elles se présentent sous forme de stries linéaires plus ou moins larges, rouges ou pourpres au début puis de couleur blanc-nacré et creusées lorsqu’elles sont plus anciennes, d’aspect « gaufré ». Leurs localisations sont multiples : sein, ventre, hanches, intérieur des cuisses, fesses, jambes, bras … Leurs causes sont multiples : rarement médicales (excès de cortisol : traitements, tumeurs, puberté, …) mais elles sont surtout liées à un étirement rapide trop brutal de la peau (croissance, prise de poids, grossesse). Il existe une nette inégalité individuelle et donc une part génétique. Lorsque les fibroblastes, qui sont responsables des principales synthèses du derme (matrice de la peau), cessent brusquement leur activité dans une zone une sorte de cassure, de cicatrice se produit dans la peau donnant naissance à la vergeture qui ne régressera plus jamais spontanément.

Les principaux traitements en dehors des lasers sont :

-      L’application de crème « stimulante » : Aucune des crèmes proposées dans le commerce ou en pharmacie en libre accès n’a vraiment fait la preuve d’une efficacité.  La vitamine A acide sur ordonnance chez le sujet jeune peut donner un certain degré de réparation, on l’applique en général au coton tige au fond des vergetures.

-      Les microdermabrasions : projection de fins cristaux d’aluminium

-      Les peelings (« sandbrasion ») avec liquéfaction de la peau et cicatrisation sous occlusion avec des risques cicatriciels non négligeables

Les principaux appareils de traitement LASERS ou à base d’énergie ou ROLLER pouvant être proposés sont :

-      Lasers vasculaires : Laser à colorant pulsé et lumières pulsées

-      Laser fractionnés non ablatifs et autres lasers non ablatifs

-      Lasers fractionnés ablatifs (CO2 ou Erbium)

-      Radiofréquences fractionnées à micro-aiguilles

-      Micro-rollers

-      LEDs

-      Combinaison d’un laser vasculaire et d’un appareil fractionné

-      Combinaison de Laser(s) et LEDs

Les techniques fractionnées et rollers se prêtent particulièrement bien à l’application de produits stimulants ou contenant de l’acide hyaluronique après la séance, à renouveler 1 ou 2 fois par jour pendant 48h (tant que les ‘’petits trous’’ créés par les appareils sont ouverts et que les produits appliqués peuvent donc franchir la barrière cutanée). Attention pas n’importe quel produit : il doit être stérile et fait pour cette indication. Des applications ‘’sauvages’’ après roller par des patients eux-mêmes ou dans des centres de beauté ont donné lieu à des allergies très sévères prolongées et résistantes à tout traitement.

Le choix du traitement sera fonction de l’ancienneté et du stade des vergetures, du phototype du patient (clair ou mat) et des appareils dont dispose le médecin.

Vergetures rouges récentes : Lasers vasculaires (laser à colorant pulsé ou IPL), 3 à 4 séances espacées de 2 mois, si le type de peau est assez clair ou combinaison d’emblée : lasers vasculaires et laser ou radiofréquence fractionnée et LEDs

Vergetures blanches et creusées : appareils de remodelage, de stimulation de la synthèse de collagène pour faire « remonter » la vergeture : Appareils fractionnés, combinaison d’appareils fractionnés, vasculaires et LEDs

Pour les peaux mates, foncées, à risque de pigmentation : Appareils fractionnés en mode non thermiques c’est à dire appareils fractionnés Erbium, CO2 puissant pulses courts, radiofréquences fractionnées ou micro-roller puis de même exposition à une LED rouge.

Si la surface à traiter est importante (coût élevé) il est plus raisonnable de commencer par des séances de test sur une zone restreinte pour voir ce que l’on peut obtenir avant de décider de budget plus élevé. Surtout lorsque le budget est ‘’serré’’ il faut savoir attendre 3 mois pour juger d’une zone test.

 

MODALITES DE TRAITEMENT et suites

Les zones à traiter sont si possible photographiées

Les douleurs sont ressenties de façon variable et il est possible d’utiliser une crème anesthésiante 1H30 sous occlusion avant les séances. Après la séance une crème apaisante riche en acide hyaluronique fragmenté est appliquée et sera poursuivie au moins 48h. Les expositions solaires sont déconseillées sur les zones traitées tant que des rougeurs persistent.

Après la séance on peut observer : Rougeurs durant quelques jours (aspect violet plus ou moins foncé, purpurique, avec le laser à colorant), tiraillements, démangeaisons, taches pigmentées en cas d’exposition solaire trop précoce après les séances et rarement brûlures superficielles

 

RESULTATS

Le nombre de séances nécessaires pour obtenir le résultat est variable et il faut savoir être patient. Il faut en général 4 à 5 séances pour obtenir un résultat. Nous observons souvent les meilleurs résultats au niveau de la poitrine. Pour l’abdomen les résultats sont plus aléatoires (amélioration de la profondeur mais parfois insuffisante pour les patients). Enfin pour les membres les résultats sont plus difficiles à obtenir et il faut vraiment réaliser des tests avant de se décider pour de grandes surfaces.

 

Cette fiche d’information recommandée par le Groupe Laser de la Société Française de Dermatologie peut vous être remise par votre dermatologue. Si elle ne suffit pas à l’établissement d’un devis, elle concoure à donner au patient une information suffisamment claire.

 

La consultation d’information donne des explications claires sur les résultats escomptés, les effets secondaires et les complications possibles. Il n’y a pas de remboursement par la sécurité sociale ni d’arrêt de travail pour ces soins esthétiques. Les prix sont essentiellement fonction de la surface à traiter. Le coût global est à évaluer avec le patient et fait l’objet d’un devis signé.

Une fiche de conseils et de soins ou ordonnance post-opératoires sont remises au patient avec les coordonnées du médecin.


Télécharger la fiche